Démarches administratives

.

Le site du service-public vous aide dans vos démarches administratives les plus courantes :

 

Carte d’identité

 

 

 

Pour faire un changement d’adresse en ligne : cliquez ici

Ce service vous permet de déclarer à plusieurs organismes publics et privés votre changement d’adresse postale, d’adresse électronique, de numéro de téléphone fixe et  portable. Les organismes choisis prendront en compte votre nouvelle adresse et, le cas échéant, vous accompagneront dans les démarches complémentaires à effectuer.

.

L’ inscription sur les listes électorales

Pour vous inscrire ou effectuer votre changement d’adresse en Mairie, munissez-vous :

  • du formulaire Cerfa n°12669*01 : cliquez ici pour le télécharger
  • justificatif de domicile (facture récente d’eau, électricité, téléphone, loyer…)
  • d’une pièce d’identité en cours de validité (carte nationale d’identité ou passeport)

Si vous ne pouvez pas vous déplacer pour voter, vous pouvez établir une procuration en gendarmerie et en cas d’incapacité de vous y rendre, les gendarmes peuvent se déplacer.

À noter : l’inscription sur les listes électorales est possible à tout moment de l’année mais la personne qui s’inscrit ne pourra voter qu’à partir du 1er mars de l’année suivante (après révision annuelle des listes électorales). Chaque jeune Français qui devient majeur est inscrit automatiquement sur les listes électorales, à la condition d’avoir effectué les démarches de recensement citoyen au moment de ses 16 ans.

.

Pour les jeunes de 16 à 18 ans

Le recensement militaire des jeunes est une démarche administrative à effectuer obligatoirement par chaque français (ou son représentant légal) dès l’âge de 16 ans. Le recensement permet d’être convoqué à la journée d’appel de préparation à la défense (JAPD).

Vous devez vous inscrire en Mairie avant la fin du mois suivant votre 16ème anniversaire, avec :

  • une pièce d’identité en cours de validité
  • un justificatif de domicile récent
  • le livret de famille des parents

À noter : Ceux qui n’ont pas satisfait à cette obligation peuvent régulariser jusque l’âge de 25 ans.

.

La légalisation d’une signature

Elle consiste à attester que la signature apposée sur un document correspond à l’identité de la personne qui a signé. La présence du signataire est obligatoire, celui-ci doit être muni :

  • d’un justificatif d’identité en cours de validité comportant la signature dont il demande l’authentification