Appel à candidature

 

Appel à manifestation d’intérêt :

Proposer des Missions d’intérêt général (MIG) dans le cadre du Service national universel.

 

Le Service National Universel (SNU), projet d’émancipation et d’engagement des jeunes complémentaire de l’instruction, est organisé en 3 étapes clés :

  1. Séjour de cohésion de 12 jours pour les jeunes dans leur seizième année ou achevant leur année de seconde ;
  2. Mission d’intérêt général de minimum 12 jours ou 84 heures dans l’année scolaire 2020 – 2021 ;
  3. Mission facultative d’engagement d’une durée minimale de 3 mois dont Service Civique.

Dans le contexte de la crise sanitaire liée au COVID-19, les séjours de cohésion initialement prévus dans le cadre du SNU ont été reportés.

Une instruction ministérielle précisant les modalités de report et d’annulation des différentes étapes du dispositif est en cours.

Les volontaires du SNU débuteront donc en 2020 leur engagement directement en phase 2 : la Mission d’intérêt général (MIG).

Cette phase se situe à l’intersection de deux logiques : le service rendu à la nation et la découverte de l’engagement.

Les missions d’intérêt général répondent à un cadre précis. Elles ne peuvent se substituer à un emploi. Elles sont complémentaires des activités confiées aux salariées et aux agents publics.

Elles ne se confondent enfin pas avec un stage de troisième : les missions de type « observation » sont à proscrire.
Les volontaires inscrits au SNU en 2020 rechercheront leur mission à partir du 4 juillet et disposeront d’une année pour l’effectuer.

Afin de leur permettre d’accéder à des missions de qualité, nous avons besoin de votre collaboration pour accueillir des jeunes volontaires au sein de vos structures.

Le contexte de crise sanitaire que nous venons de traverser a révélé un réel intérêt des Héraultais, et notamment des plus jeunes, pour l’engagement.

6.700 personnes se sont engagées dans la Réserve Civique au cours des derniers mois. Nous vous proposons d’accompagner ce changement de société.

Les structures d’accueil pouvant proposer des missions sont :

–        les associations loi 1901 proposant des missions au service de l’intérêt général sur les thématiques définies ;

–        les personnes morales de droit public : les services de l’État, les collectivités territoriales, les établissements publics ;

–       les établissements de santé privés d’intérêt collectif ;

–       les établissements et services sociaux et médico-sociaux (ESSMS) publics et associatifs ;

–       les Armées, les services de police, de gendarmerie et de sécurité civile ;

–       les entreprises solidaires d’utilité sociale agréées.

 

 

Les missions doivent s’inscrire dans l’une des neuf thématiques suivantes :

 

–      Défense et mémoire ;

–      Sécurité ;

–      Solidarité ;

– Sport ;

– Environnement et développement durable ;

– Citoyenneté ;

– Santé ;

– Culture ;

– Éducation.

 

A l’issue de la crise sanitaire COVID-19, les missions dans le domaine des solidarités et de la santé seront prioritaires. Vous trouverez  à ce titre des exemples de MIG 

Les modalités de réalisation des missions sont variées. Chaque mission doit correspondre à un engagement de minimum 12 jours ou 84 heures organisées comme suit :

 

Mission perlée

Un ou plusieurs volontaires apportent leur concours régulier à une structure locale chargée de service au public comme les clubs sportifs, les services de pompiers, les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes…

Mission ponctuelle

Un ou plusieurs volontaires apportent leur concours à un projet d’intérêt général existant et ponctuel, comme l’organisation d’événements culturels ou sportifs, des chantiers de restauration du patrimoine, de mission en faveur de l’environnement, de personnes démunies.

Chaque volontaire réalisant une MIG doit être accompagné par un mentor, identifié au sein de la structure d’accueil. Le mentor peut être un bénévole, un salarié, un agent public, un personnel en uniforme. Un mentor peut suivre plusieurs volontaires, par exemple dans le cadre de missions collectives. Un jeune réalisant sa phase 2 peut être placé aux côtés d’un volontaire en Service Civique dans la structure d’accueil, pour participer à la réalisation de la mission.

Les volontaires font l’objet d’un contrat d’engagement signé par le préfet de département, la structure d’accueil, le jeune et ses représentants légaux.

Je vous invite donc à proposer vos missions d’intérêt général sur la plateforme dédiée :

https://www.snu-mig.fr/

En vous remerciant de votre collaboration en faveur du développement et de la promotion de l’engagement de la jeunesse, je vous prie de bien vouloir diffuser cet appel auprès de vos réseaux.

L’équipe projet que je coordonne se tient à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Bien cordialement,

 

Laurence COLLAS
Cheffe de projet SNU 34

 

 


L’équipe projet SNU – DDCS 34

 

laurence.collas@herault.gouv.fr (chef de projet)
04 67 41 72 76
thierry.roos@herault.gouv.fr (chef de projet adjoint)
04 67 41 72 62

helene.lapeyronie@herault.gouv.fr (assistante)
04 67 41 72 52

Pôle Jeunesse, Sports et Vie Associative

Direction Départementale de la Cohésion Sociale de l’Hérault

Rue Serge Lifar

CS 97378

34184 MONTPELLIER CEDEX 4

Tramway Ligne 3 – Arrêt Pergola ou Hôtel du Département

Tel standard : 04.67.41.72.00